CARVE_01

Les essentiels du projet

Titre du projet :Companies Against Gender Violences

Objectif principal : Favoriser l’implication des entreprises sur la thématique des violences faites aux femmes

Durée : 2 ans (Octobre 2014 – Septembre 2016)

Territoire : Europe

Site web : carve-daphne.eu

Communiqué de presse : Communiqué du 8 octobre 2015
                                        Communiqué du 25 novembre 2015

Description

La violence faite aux femmes, d’origine professionnelle ou domestique, est un fléau mondial qui n’épargne pas l’Union Européenne : 50% des femmes en Europe déclarent avoir déjà subi des violences selon l’Organisation des Nations Unies. Concernant les violences domestiques, l’entreprise est l’un des seuls environnements dans lequel la femme n’est pas avec son compagnon. Les entreprises peuvent ainsi jouer un rôle central dans la lutte contre ce phénomène. Concernant, les violences professionnelles telles que le harcèlement se produisant au sein même du lieu de travail, l’entreprise doit prendre conscience de son rôle et de la nécessité d’une politique concrète de lutte contre ces violences.

La Fondation FACE a constaté qu’aucune étude européenne n’avait entrepris de recenser les bonnes pratiques des entreprises en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a donc répondu à l’appel à projet de l’Union Europénne « Involvement of companies in the fight against gender-based violence » en mettant en place un projet sur cette thématique dans cinq pays européens.

L’objectif général de ce programme est de prévenir ces violences au sein de l’entreprise et d’alerter l’ensemble des acteurs concernés. La finalité est de mobiliser l’entreprise sur cette thématique et de la questionner sur son rôle d’accueil et d’aide pour les femmes victime de violences.

A cette fin, grâce à une étude menée au sein de cinq pays européens, un guide des bonnes pratiques sera élaboré et aura vocation à recenser les initiatives mises en place par les entreprises. Le guide contiendra également des recommandations politiques concrètes à l’intention des décideurs publics. A terme, ce guide a vocation à être diffusé au sein des 28 Etats membres.

  • Les femmes sont les destinataires privilégiées du projet. Il vise avant tout l’opportunité pour ces femmes de trouver en l’entreprise un lieu accueillant où elles puissent se confier.
  • Les entreprises, qui pourront, par la mise en œuvre des recommandations formulées par le guide, s’engager à détecter les cas de violences et à lutter efficacement contre toutes les formes de harcèlement.
  • Les associations, qui pourront prendre le relais sur le terrain et accompagner les entreprises dans la mise en œuvre concrète de ces démarches.
  • Les collègues de travail des femmes concernées, qui pourront jouer un rôle d’écoute, lequel devient central lorsque la victime n’ose pas se confier à ses proches.
  • Les décideurs publics, qui pourront s’inspirer de l’étude effectuée pour prendre des initiatives concrètes en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

Partenaires

UEL’Union Européenne finance le projet à travers la Direction « Justice » de la Commission Européenne. Site web : ec.europa.eu
PLSFondé par l’économiste belge Denis Stokkink en 2002, Pour La Solidarité – PLS est un European think & do tank indépendant engagé en faveur d’une Europe solidaire et durable. Site web : www.pourlasolidarite.eu
eapmL’Association Européenne pour la Gestion des Personnes – EAPM a été fondée en  1962  par les associations nationales et les institutions professionnelles de gestion du personnel en France, Allemagne, Suisse et Royaume-Uni. Site web : www.eapm.org
cepsCEPS Projectes socials est une association à but non lucratif fondée en 1994 et rassemble environ 230 professionnels. Elle gère le développement de projets socio-éducatifs pour les enfants, jeunes et adultes, en faveur de cohésion et et d’inclusion sociale et de lutte contre les discriminations. Site web : asceps.org 
CWSPLe Centre des études et des politiques sur les femmes (CWSP) a été créé en 2003 en Bulgarie. Sa mission est d’initier et d’implanter des actions afin de garantir l’égalité des sexes dans les sphères politiques, économiques et sociales. Site web : www.cwsp.bg 
la clefLa Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF) a été créée en 1991, avec pour objectif de rassembler les associations féminines et féministes françaises et de porter au sein du Lobby Européen des Femmes (LEF) les positions et propositions élaborées collectivement. Site web : www.clef-femmes.fr 
helenicLe Hellenic Network for Corporate Social Responsibility est réseau d’entreprises dont la mission est de favoriser la responsabilité sociale de l’entreprise, et de promouvoir un équilibre entre la rentabilité et le développement durable. Site web : www.csrhellas.org 

Lieux d’action

 

Contact

Simon Miclet, Chef de projet égalité professionnelle f-h s.miclet@fondationface.org