Gender Balance Power Map

GBPM_LOGO

Les essentiels du projet

Titre du projet : Gender balance power map / L’accès des femmes aux postes à responsabilité dans l’économie classique et dans l’économie sociale et solidaire

Objectif principal : Action tendant à la promotion de l’égal accès des femmes aux postes à responsabilité

Durée : 2 ans (1er septembre 2014 -31 août 2016)

Territoire : Europe

Site web : genderpowermap.eu

 

Description

Selon un rapport de la direction générale de la justice de l’Union Européenne datant de 2012, seules 3,2% de femmes sont dirigeantes de grandes compagnies européennes. Ce chiffre illustre la persistante des inégalités femmes-hommes en Europe, malgré la mise en œuvre de politiques volontaristes pour lutter contre ce phénomène dans la majorité des Etats membres.

L’Union Européenne, engagée en faveur d’un meilleurs accès des femmes aux postes à responsabilité, a émis une proposition de directive, mais certains Etats membres s’y sont opposés.

Dans un tel contexte, FACE a décidé de répondre, avec 5 partenaires européens à l’appel à projet de l’UE « Gender balance power map – Co-inspiration between social and classic enterprises on access to decision making ». L’idée étant de réaliser un état des lieux sur les difficultés rencontrées par les femmes pour accéder aux postes à responsabilité dans l’économie classique et dans l’économie sociale et solidaire.

L’objectif est d’attirer l’attention sur le problème du faible accès des femmes aux postes à clé dans l’économie sociale et solidaire. Il s’agit d’abord de faire prendre conscience aux entreprises de la nécessité d’améliorer les conditions d’accès de ces femmes aux postes à responsabilité. L’objectif est aussi d’encourager les décideurs publics à s’engager, à travers de nouvelles réformes, à favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilité.

A cette fin, chaque partenaire issu respectivement de Belgique, de Finlande, d’Italie, de Roumanie et de République Tchèque réalisera une étude nationale sur l’accès des femmes aux postes à responsabilité dans l’économie sociale et solidaire et dans l’économie classique. Dans un deuxième temps, un cadre européen contenant des recommandations législatives sur la base des études nationales sera produit. Puis auront lieu, au niveau national, des ateliers de discussion avec des entreprises afin de les sensibiliser sur le sujet. Le cadre européen sera ensuite diffusé à l’échelle européenne.

  • Il s’agit d’accroitre la prise de conscience des dirigeants d’entreprises de l’économie classique et de l’économie sociale et solidaire au sujet de cette situation inégalitaire, et de les inciter à modifier la politique de l’entreprise en la matière.
  • Les associations, qui auront une meilleure connaissance du problème grâce au projet, pourront accompagner plus efficacement les entreprises dans une démarche volontariste.
  • Les décideurs publics pourront s’inspirer des recommandations législatives formulées pour prendre des décisions plus efficaces.

Partenaires nationaux

 PLSFondé par l’économiste belge Denis Stokkink en 2002, Pour La Solidarité – PLS est un European think & do tank indépendant engagé en faveur d’une Europe solidaire et durable.

Site web : www.pourlasolidarite.eu

Site web :  
Consorzio Nazionale della Cooperazione di Solidarietà Sociale Gino Mattarelli Soc (CGM)
Site web : www.cgm.coop
Site web : 

 

Lieux d’action

 

Contact

Simon Miclet, Chef de projet égalité professionnelle f-h
s.miclet@fondationface.org