Signature de la convention du Grand Programme de Service Civique

 
 

Ce mardi 24 février, la ministre de l’écologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal et le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, ont lancé un appel à la mobilisation des entreprises afin que celles-ci s’engagent à recruter des jeunes dans le cadre de missions de service civique sur fond de programme national pour la « Transition énergétique, Climat et Biodiversité »

 

Le 1er Grand Programme de Service Civique porté par FACE avec Unis-Cité

C’est avec Alain Roumilhac, PDG de ManpowerGroup France et administrateur de FACE,  François Chérèque, Président de l’Agence du Service Civique, Marie Trellu-Kane, Présidente d’Unis-Cité et que l’engagement a pu être pleinement pris. Tous les trois ont signé une convention de partenariat au côté des ministres.

Le Président de la République François Hollande avait annoncé lors de sa conférence de presse du 5 février dernier vouloir rendre le Service Civique « universel », et donc pouvoir proposer à terme à plus de 150 000 jeunes de bénéficier de ce dispositif. Aujourd’hui le mouvement est lancé, et en 2015 « 70.000 jeunes seront accueillis en service civique, soit un doublement des effectifs par rapport à l’année 2014″, selon le ministère.

L’objectif de la Fondation Agir Contre l’Exclusion et de l’association Unis-Cité est de mobiliser 5 000 jeunes en service civique pour les trois prochaines années. Afin de soutenir et participer au projet, la « Fondation du Grand Programme de service civique» sera créée sous égide de FACE.

 

Une mobilisation pour les jeunes

Créé par une loi de mars 2010, le service civique permet à des jeunes volontaires de 16 à 25 ans de s’engager pour six à douze mois dans des missions d’intérêt général auprès d’associations, de collectivités et établissements publics (écoles, hôpitaux …). Il donne droit à une indemnité mensuelle de 573 euros, prise en partie en charge par l’Etat.

P1020304La ministre a donné la parole aux jeunes de la Fondation FACE en Service Civique, venus très nombreux, qui ont exprimé leur intérêt quant à leur expérience dans le domaine de la précarité énergétique et leur intention d’agir pour une cause qui se veut écologique et sociale. Pour la ministre de l’écologie Ségolène Royal, « Chaque volontaire sera un ambassadeur de la transition énergétique » et la mise en place de ce projet permettra de répondre au fort désir d’engagement des jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour bloquer les robots et les commentaires indésirables, nous demandons à l\\\\\\\\\\\\\\\'internaute d\\\\\\\\\\\\\\\'effectuer une opération simple avant de poster son message. Merci de votre compréhension.