CARVE 2018-02-02T14:48:10+00:00

Project Description

Objectif principal : Favoriser l’implication des entreprises sur la thématique des violences faites aux femmes

Durée : 2 ans (Octobre 2014 – Septembre 2016)

Territoire : Europe

Site web : carve-daphne.eu

La violence faite aux femmes, d’origine professionnelle ou domestique, est un fléau mondial qui n’épargne pas l’Union Européenne : 50% des femmes en Europe déclarent avoir déjà subi des violences selon l’Organisation des Nations Unies. Concernant les violences domestiques, l’entreprise est l’un des seuls environnements dans lequel la femme n’est pas avec son compagnon. Les entreprises peuvent ainsi jouer un rôle central dans la lutte contre ce phénomène. Concernant, les violences professionnelles telles que le harcèlement se produisant au sein même du lieu de travail, l’entreprise doit prendre conscience de son rôle et de la nécessité d’une politique concrète de lutte contre ces violences.

La Fondation FACE a constaté qu’aucune étude européenne n’avait entrepris de recenser les bonnes pratiques des entreprises en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle a donc répondu à l’appel à projet de l’Union Europénne « Involvement of companies in the fight against gender-based violence » en mettant en place un projet sur cette thématique dans cinq pays européens.

L’objectif général de ce programme est de prévenir ces violences au sein de l’entreprise et d’alerter l’ensemble des acteurs concernés. La finalité est de mobiliser l’entreprise sur cette thématique et de la questionner sur son rôle d’accueil et d’aide pour les femmes victime de violences.

A cette fin, grâce à une étude menée au sein de cinq pays européens, un guide des bonnes pratiques « AGIR CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Guide pour les entreprises » a été élaboré et recense les initiatives mises en place par les entreprises. Le guide contient également des recommandations politiques concrètes à l’intention des décideurs publics. A terme, ce guide a vocation à être diffusé au sein des 28 Etats membres.

  • Les femmes sont les destinataires privilégiées du projet. Il vise avant tout l’opportunité pour ces femmes de trouver en l’entreprise un lieu accueillant où elles puissent se confier.
  • Les entreprises, qui peuvent par la mise en œuvre des recommandations formulées par le guide, s’engager à détecter les cas de violences et à lutter efficacement contre toutes les formes de harcèlement.
  • Les associations, qui peuvent prendre le relais sur le terrain et accompagner les entreprises dans la mise en œuvre concrète de ces démarches.
  • Les collègues de travaildes femmes concernées, qui peuvent jouer un rôle d’écoute, lequel devient central lorsque la victime n’ose pas se confier à ses proches.
  • Les décideurs publics, qui peuvent s’inspirer de l’étude effectuée pour prendre des initiatives concrètes en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Soutenu par :

En collaboration avec :

Contact Info

361 avenue du Président Wilson | 93200 Saint-Denis