La Fondation FACE2020-11-12T10:34:45+00:00

QUI SOMMES-NOUS ?

La Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE), Fondation Reconnue d’Utilité Publique (RUP), réunit acteurs publics, privés et associatifs dans la lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté.

Depuis 26 ans, elle est un lieu unique de rencontre pour les entreprises et les acteurs publics agissant sur ces champs, constituant le plus grand réseau français d’entreprises engagées socialement. FACE est un écosystème original composé de la Fondation, de son Réseau – une cinquantaine de structures locales animées par des centaines de salariés et mécènes, ainsi qu’une quarantaine de fondations sous son égide.

FACE est composée de :

  • 1 Fondation Reconnue d’Utilité Publique (FRUP)
  • 46 fondations abritées
  • 45 clubs d’entreprises (associations)
  • 6 structures de médiation
  • 5 structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE)
  • 1 Société par Actions Simplifiée (SAS) FACEALEMPLOI.TV
  • 1 association FACE Développement

NOTRE OBJET SOCIAL

  • PLAIDOYER | Contribuer à faire de la prévention et la lutte contre l’exclusion, la discrimination et la pauvreté un enjeu majeur pour notre société.
  • MOBILISATION | Mobiliser les acteurs économiques avec les acteurs sociaux et institutionnels autour des questions d’exclusion, de discrimination et de pauvreté.
  • ACTION | Favoriser le développement d’actions contre l’exclusion, la discrimination et la pauvreté au sein des entreprises, en faveur de l’emploi, à l’école, dans la vie quotidienne et pour les territoires.
  • SOUTIEN | Apporter un appui à toutes celle et tous ceux qui agissent contre l’exclusion et qui sont préoccupé.e.s par son évolution.
  • RECHERCHE ET INNOVATION | Contribuer à la recherche méthodologique et l’innovation sociale sur la lutte contre l’exclusion, la discrimination et la pauvreté.

FACE AU PLUS PRÈS DES BESOINS DE SES BÉNÉFICIAIRES

Les exclusions et les discriminations prennent différentes formes, elles se renforcent les unes les autres et touchent toutes les dimensions de la vie. Des facteurs tels que le genre, l’âge, le sexe, l’origine, le handicap ou encore le lieu d’habitation accentuent les situations d’inégalités et d’exclusions.

Jeunes issus de milieux défavorisés, demandeurs d’emploi, réfugiés, migrants, femmes victimes de violences, personnes âgées, isolées, dépendantes… Nos bénéficiaires ont un point commun. Ils sont en proie non pas à une difficulté mais à des difficultés économiques, sociales et sociétales qui ont une grande incidence sur leurs conditions de vie et, en même temps, les invisibilisent.

C’est pourquoi la Fondation FACE déploie des actions concrètes et pérennes qui visent à répondre à la diversité des besoins rencontrés par nos bénéficiaires afin de leur garantir l’égalité des chances et d’accès pour rompre l’isolement et la précarité, l’accès aux droits, aux biens et aux services essentiels, de casser la spirale des inégalités scolaires et de rapprocher les demandeurs d’emploi du collectif que forme l’entreprise.

UNE MISSION, DES CHAMPS D’INTERVENTION. FAIRE RECULER L’EXCLUSION PAS A PAS

En 2019, FACE a engagé un grand travail de réaffirmation et de recentrage de ses actions sur les enjeux les plus actuels, injustices, exclusions, avec la conviction qu’une meilleure articulation des entreprises, des pouvoirs publics et des structures de l’ESS aidera les bénéficiaires à sortir de situations difficiles, voire dramatiques.

La Fondation entend déployer des projets ambitieux et tester des projets à la mesure des enjeux actuels. Dans ce secteur où l’innovation sociale contribue à l’élaboration de solutions durables, la Fondation doit répondre à des problématiques délicates, dans des lieux enclavés, auprès de personnes vulnérables. Nous portons notre attention sur l’accompagnement dans et vers la formation et l’emploi, sur l’égalité des chances dans l’éducation et la culture, nous mobilisons contre les fractures sociales, les précarités liées à la vie quotidienne et pour l’accès aux droits, aux biens et aux services essentiels pour tous.

Nos actions sont d’ores et déjà dirigées vers les plus jeunes. En renforçant la coopération École-Entreprise, la Fondation et son Réseau ont, entre 2016 et 2019, atténué les disparités pour plus de 160 000 élèves de collèges et lycées de quartiers prioritaires et les élèves scolarisés hors de ces quartiers, en leur permettant d’enrichir leur compréhension des avenirs possibles, de développer leur autonomie et de bénéficier d’une orientation choisie. La découverte des métiers (visites d’entreprises, interventions de collaborateurs, etc.), l’égalité filles-garçons à l’école et la lutte contre le décrochage scolaire (ateliers thématiques, mentorat, etc.) signent l’action de FACE dans la réussite des élèves accompagnés.

Nous démultiplierons nos actions en faveur de l’inclusion par l’emploi, que ce soit au bénéfice des jeunes (Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, zones rurales, etc.), des seniors, des habitants des territoires ruraux, des chômeurs de longue durée, des femmes confrontées à la précarité, des personnes en situation de handicap, des parents célibataires, des migrants primo-arrivants et des réfugiés, et bien d’autres publics encore. Accompagnements socio-professionnels, formats individuels ou collectifs, parrainages, forums pour l’emploi innovants… autant de dispositifs qui sont co-construits et animés par la Fondation et son Réseau au plus près des territoires pour venir en aide aux personnes les plus éloignées du marché du travail.

Nous agissons sur la question de la vulnérabilité de nos bénéficiaires, ceux en emploi mais également les plus éloignés, confrontés à de nombreuses fractures : isolement, délitement du lien social, manque d’accès aux biens et services essentiels, etc. Nous participons déjà avec nos partenaires privés et publics à l’inclusion numérique, ou encore à l’éducation budgétaire et à la réduction de la facture énergétique des foyers précaires par les écogestes au quotidien, à travers des actions variées (formations, serious game, entretiens individuels, ateliers collectifs, interventions de volontaires en Service Civique, etc.).

Mobilisés dans la lutte déclarée Grande cause nationale, nous contribuons à soutenir, dans les entreprises, les femmes victimes de violences conjugales. Dans le cadre du projet CEASE, cofinancé par le programme « Droits, égalité et citoyenneté » (2014-2020) de l’Union Européenne, FACE a lancé OneInThreeWomen, premier réseau qui mobilise et outille les entreprises afin qu’elles soient en mesure de sensibiliser, orienter et accompagner les collaboratrices et les collaborateurs confrontés à ces violences.

Avec comme seul et unique objectif l’intérêt général, nous entendons poursuivre notre mission, au bénéfice chaque année de plusieurs milliers de personnes sur tous les territoires. En 2019, les actions de la Fondation FACE ont bénéficié à plus de 350 000 personnes, et plus de 9 400 entreprises se sont engagées avec FACE (la Fondation et son Réseau) dans au moins une action de lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté :

  • 85% des bénéficiaires de FACE sont des personnes accompagnées dans leur quotidien, notamment grâce à la médiation sociale et essentiellement au sein de structures de médiation pour de l’aide à l’accès aux droits, aux biens et aux services. Ces accompagnements sont ponctuels (aide dans une démarche administrative par exemple).
  • 15% des bénéficiaires de FACE sont accompagnés dans des actions et programmes de plus long terme, sur des accompagnements approfondis dans le cadre de l’aide à la recherche d’emploi, de l’appui dans l’orientation tout au long de l’année, de la sensibilisation et la formation à la non-discrimination, etc.

Catégories

Derniers Tweets