Interview « JUMP »

//Interview « JUMP »

Interview « JUMP »

Interview de Camille Février, Coordinatrice de projets chez « JUMP »

  • Pourquoi avez-vous créé ce réseau ? A l’initiative de qui ? 

JUMP a d’abord été créé à Bruxelles en 2006 par Isabella Lenarduzzi. Puis l’association française, JUMP pour l’égalité, a été créée en 2011 à Paris. En créant JUMP, Isabella Lenarduzzi avait pour objectif que les femmes puissent exploiter tous leurs talents dans leur emploi. Aujourd’hui, JUMP a non seulement pour objectif d’aider les femmes à booster leur carrière mais également de promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein des entreprises. D’ailleurs JUMP pour l’Égalité est reconnue organisme de formation.

JUMP est une entreprise sociale reconnue par ses pairs puisqu’Isabella Lenarduzzi a été nommée Ashoka Fellow en 2013.

  • Quelles sont vos actions ? 

JUMP travaille sur plusieurs axes.

L’événementiel : Le Forum JUMP existe depuis 2007 à Bruxelles. Il s’est exporté à Paris depuis 2012 (500 personnes chaque année) et à Lyon depuis 2016 (250 personnes chaque année). C’est une journée de formation en Egalité professionnelle et d’ateliers de développement de carrière. Il existe un plan de déploiement sur plusieurs villes en France pour rendre accessible cette expérience unique et diffuser le plus possible la connaissance sur l’égalité professionnelle et ses meilleures pratiques. L’expansion devrait se poursuivre sur d’autres pays.

Le JUMP AWARD est organisé chaque année à Bruxelles et récompense le ou la PDG qui a le plus œuvré pour l’égalité femmes-hommes dans son entreprise en le.la nommant Ambassadeur.rice de l’Egalité Professionnelle. Ce prix sera attribué en France pour la première fois en 2019.

La formation : La JUMP ACADEMY est un catalogue de formations toutes éprouvées lors des Forums JUMP qui recense plus de 300 ateliers de formations et conférences dispensées par 80 formateurs et formatrices internationaux. A partir de cela, JUMP crée des formations sur-mesure pour les entreprises. Nous menons environ 30 à 50 formations par an en France et animons des réseaux de diversité. JUMP propose également un accompagnement personnalisé (consulting) aux entreprises qui débute souvent par la réalisation d’une étude auprès des salariés pour définir le niveau d’inclusion de la culture d’entreprise (la JUMP Survey).

La création de contenu : grâce à sa puissante communauté composée de plus de 100 000 personnes en Europe, chaque année JUMP rédige une étude sur les enjeux de l’égalité pour faire avancer le débat, créer des conférences et ateliers sur le sujet, pour créer de nouveaux modèles de société plus inclusifs. Quelques sujets abordés par les JUMP Studies : « Les couples qui renversent les rôles traditionnels » ; « Les hommes veulent-ils l’égalité avec les femmes au travail ? » « Sexisme, bientôt fini ? ». Cette année l’étude porte sur les freins à la progression de carrière des femmes mais un kit contre le sexisme en entreprise sera également produit à destination des responsables de la Diversité et Egalité. Chaque sujet des JUMP Hub fait par ailleurs l’objet d’une « toolbox » disponible gratuitement sur le site web de JUMP ainsi que les analyses des meilleures pratiques en entreprises réalisées pour le compte des institutions publiques ou des partenaires sociaux européens. La JUMP Newsletter est envoyée 10 fois par an à la communauté JUMP et rassemble les meilleurs articles, études et statistiques d’Europe et des Etats-Unis sur la question de la carrière des femmes et sur l’égalité professionnelle. Les articles ne sont pas traduits et restent donc dans leur langue d’origine. JUMP produit également des dizaines de vidéos d’interviews d’expert.e.s pour renforcer la diffusion des bonnes pratiques et donner des outils aux femmes pour utiliser tous leurs talents.

L’animation de communautés : le JUMP HUB est le réseau des décideurs de la diversité qui se réunit 3 ou 4 fois par an avec environ 25 participant.e.s (RH, Manager, ambassadeurs de la diversité) en atelier de travail sur un sujet décidé à l’avance. Il existe à Bruxelles et à Lyon et sera lancé cet été à Paris. Le type de sujets traités sont par exemple : « Comment créer et réussir un réseau de femmes dans une entreprise ? » ; « Les biais inconscients dans le recrutement » ; « Quels objectifs fixer en matière de mixité et comment les mesurer ». JUMP touche plus de 15 000 responsables de la diversité en Europe. La communauté JUMP est composée de plus de 100 000 personnes en Europe qui reçoivent chaque mois la Newsletter et participent aux enquêtes de société. Elle est encore renforcée par les 35 000 personnes qui suivent JUMP sur les réseaux sociaux.

  • Combien de personnes sont touchées par vos actions ? 

Nous n’avons pas de membres à proprement parler puisque nous ne sommes pas un réseau mais une communauté. Les personnes que l’on compte comme faisant partie de la communauté sont celles inscrites à la newsletter et qui la lisent ainsi que les followers sur les réseaux sociaux. Cela fait plus de 130 000 contacts en Europe, majoritairement en Belgique et en France où JUMP est implanté.

Depuis 2006 nous avons eu 16 572 participant.e.s aux Forums. Ce sont majoritairement des femmes (87%), qui ont entre 35 et 54 ans (67%), et en position de management (47% middle management et 38% top management).

  • Effectuez-vous des collaborations avec d’autres réseaux ?

Tous les réseaux et associations sont contactés chaque année afin de les inviter à devenir partenaires du Forum JUMP et puissent offrir un prix plus accessible à leurs membres. Depuis un peu plus d’un an, nous participons à des réunions inter-réseaux économiques féminins. Créé à l’initiative de Claire Saddy, ces rencontres ont pour but de rassembler toutes les associations et réseaux qui travaillent sur l’égalité professionnelle afin de prendre des positions communes. Un premier évènement a eu lieu le 15 février où chaque association ou réseau a présenté une proposition pour améliorer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

  • Selon vous, quel est l’apport des évènements et réseaux œuvrant pour la mixité ? 

Selon moi, il y a des apports sur deux plans :

Un impact individuel pour les femmes et les hommes. Ces évènements et réseaux aident, aiguillent et outillent les femmes qui se sentent ensuite mieux armées pour réaliser leurs ambitions professionnelles grâce à une meilleure compréhension des codes du monde des affaires et de la façon dont elles sont perçues en tant que femmes. Quant aux hommes, ils sont sensibilisés au fait que les entreprises et leurs codes ne sont pas neutres et s’exercent encore trop souvent au détriment de la réussite des femmes.

Un impact sur les organisations afin qu’elles sensibilisent leurs salarié.e.s aux enjeux de l’égalité, construisent des outils et construisent une culture inclusive et mettent en places des pratiques de promotion de l’égalité pour atteindre une plus grande méritocratie dont personne ne sera écarté.

Une étude a d’ailleurs été réalisée par Harvard Business Review Shawn Accor en 2018. Cette étude a interrogé 2600 femmes actives dans différents postes et secteurs ayant assisté à la « Conférence pour les femmes » dans différents états des Etats-Unis et a examiné les différents résultats de ces conférences :

  1. Résultats financiers (augmentations et promotions)

– 42% des femmes ayant assisté à ces conférences ont reçu une promotion (seulement 18% des femmes qui s’étaient inscrites mais n’ont pas assisté ont reçu une promotion). Cela signifie que la probabilité de recevoir une promotion est doublée après avoir échangé avec des pairs à la Conférence des femmes

– Les participantes ont multiplié par 3 leur probabilité de recevoir une augmentation de 10% de leur salaire

  1. Résultats sur le plan intellectuel (augmentation de l’optimisme, réduction du niveau de stress, sentiment de connexion, d’appartenance)

– 78% des participantes disent se sentir « plus optimiste concernant le futur » après avoir assisté à la conférence

– 71% d’entre elles disent se sentir « plus connectées avec les autres » après la conférence

  • Quelle est l’action la plus emblématique que vous avez pu mener ?

Notre plus grande fierté est d’avoir réussi à répliquer le Forum JUMP en France en 2012 et de continuer à essaimer cet événement dans les plus grandes villes de France. Après 5 ans d’existence à Bruxelles, nous avons souhaité pouvoir offrir ce même service aux entreprises françaises ce qui a été fait en 2012 avec le premier Forum de Paris puis en 2016 avec le 1er Forum JUMP à Lyon. Nous souhaitons organiser prochainement un Forum à Marseille.

 

2019-12-20T10:11:37+00:00

Contact Info

361 avenue du Président Wilson | 93200 Saint-Denis