FACE et son réseau s’associent à la Journée mondiale des réfugié.e.s

/, Vie des projets/FACE et son réseau s’associent à la Journée mondiale des réfugié.e.s

FACE et son réseau s’associent à la Journée mondiale des réfugié.e.s

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugié.e.s, le 20 juin 2018, 12 Clubs du réseau FACE engagés dans le projet Bienvenu.e.s* organisent des évènements conviviaux pour célébrer « la force, le courage et la résilience de millions de réfugié.e.s ». FACE lance également son tout nouveau dispositif Entre VOIX à destination des migrant.e.s.

 

Un.e réfugié.e est une personne à qui est accordée une protection conformément à la Convention de Genève, en raison des risques de persécution qu’elle encourt dans son pays d’origine à cause de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe ethnique ou social, de ses opinions politiques.

En arrivant en France, les réfugié.e.s font face à de nombreux obstacles dans leur insertion vers l’emploi. Le taux de chômage pour les personnes migrantes est plus du double de celui des nationaux. Des difficultés subsistent également dans l’apprentissage de la langue, la méconnaissance du marché du travail, de la culture d’entreprise, ou encore dans la difficile reconnaissance des diplômes.

Quelques chiffres :

En 2016, les principaux pays ayant octroyé un statut protecteur aux demandeur.euse.s d’asile sont l’Allemagne, la Suède, l’Italie et la France. Les 28 États membres de l’Union européenne (UE) ont accordé le statut protecteur à 710 400 demandeur.euse.s d’asile en 2016, soit plus du double qu’en 2015. Les principaux bénéficiaires d’un statut protecteur dans l’UE en 2016 étaient les citoyen.ne.s de Syrie, suivis par les Irakien.ne.s et ceux/celles d’Afghanistan.

En 2017, en France, l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) a étudié près de 100 755 demandes d’asile introduites, et environ 43 000 personnes ont été placé sous sa protection.

Ces demandeur.euse.s d’asile viennent principalement d’Albanie, d’Afghanistan, d’Haïti et du Soudan.

En arrivant en France, les réfugié.e.s font face à de nombreux obstacles dans leur insertion vers l’emploi. Le taux de chômage pour les personnes migrantes est plus du double de celui des nationaux. Des difficultés subsistent également dans l’apprentissage de la langue, la méconnaissance du marché du travail, de la culture d’entreprise, ou encore dans la difficile reconnaissance des diplômes.

Soutenue par le Fonds Asile Migration et Intégration, FACE propose un accompagnement global vers l’emploi aux migrant.e.s, au travers de son projet  Bienvenu.e.s, visant à lever les freins à l’emploi, à transmettre des codes professionnels et culturels essentiels à leur intégration. Entre janvier 2017 et juin 2019, 12 structures FACE en France sont engagées dans l’accompagnement de 840 migrant.e.s.

Le secteur privé est le principal employeur en France et a un rôle majeur à jouer dans l’intégration professionnelle des migrant.e.s. FACE permet aux entreprises et aux collaborateur.trice.s de s’impliquer dans leur accompagnement travers des actions concrètes : parrainage, co-animation d’ateliers, découverte des métiers de l’entreprises,  d’immersion en entreprises, etc. En tant que réseau d’entreprises, FACE sensibilise également les collaborateurs d’entreprises à l’interculturalité à travers une formation ouverte à tous. Découvrir le projet Bienvenu.e.s.

2018-06-20T12:37:23+00:00

Contact Info

361 avenue du Président Wilson | 93200 Saint-Denis