Violences faites aux femmes : première étude européenne sur l’implication des entreprises

 

A l’occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Fondation FACE sort la première étude européenne sur le rôle des entreprises dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

En France, en 2014, plus de 216 000 femmes ont déclaré être victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel partenaire intime (conjoint, concubin marié, pacsé, petit-ami…). Les violences touchent toutes les catégories de populations, parmi lesquelles des femmes salariées. Les entreprises sont impactées par ce sujet, pourtant, les actions sont encore peu nombreuses.

Cette étude constitue la première étape du projet “Companies Against gendeR ViolencE (CARVE)”. L’objectif est d’identifier et de confronter les pratiques des entreprises sur la question des violences, et d’interroger l’ensemble des parties prenantes (institutions publiques, organisations syndicales et associations) sur l’implication des entreprises sur cette thématique.

Face à l’ampleur du phénomène, rares sont les entreprises à s’être saisies du sujet. Les violences sont souvent en effet perçues comme un phénomène relevant de la sphère privée. Egalement, le mécanisme des violences est mal connu et complexe à traiter. Plusieurs bonnes pratiques d’entreprises et d’associations ont été cependant identifiées.

Pour favoriser l’implication des entreprises sur cette thématique, une prise de conscience du coût des violences doit s’opérer, par exemple en termes de risques liés à la sécurité de la victime fragilisée et de ses collègues. Il apparaît aussi qu’il faut sortir les violences de la sphère privée : intégrer ce sujet dans l’entreprise relève de la nécessité de s’assurer du bien-être du/de la salarié-e.

Afin de mieux mobiliser les entreprises pour qu’elles traitent de ce sujet, la Fondation FACE émet sept recommandations à destination des entreprises, des associations et des pouvoirs publics, que vous retrouverez détaillées dans cette étude.

Retrouvez l’étude dans son intégralité sur le site du projet CARVE !

Vous pouvez retrouvez le communiqué de presse sur notre page dédiée ou en téléchargement direct ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour bloquer les robots et les commentaires indésirables, nous demandons à l\\\\\\\\\\\\\\\'internaute d\\\\\\\\\\\\\\\'effectuer une opération simple avant de poster son message. Merci de votre compréhension.